Réalité virtuelle et COVID-19

Avec une croissance estimée à 185% entre 2015 et 2020, le marché de la réalité virtuelle devrait connaître un boom en 2021.

ordinateur avec deux écrans qui sortent

 

Ce n’est un secret pour personne : les conséquences du COVID-19 ont accéléré l’évolution des pratiques de consommation. Face à ce constat, les marketeurs ont dû adapter leurs stratégies de communication. La réalité virtuelle s’est imposée comme un atout clé face à ces nouvelles habitudes digitales.  Mais comment est ce qu’un outil jusqu’alors vu comme un gadget a réussi à prendre autant de place dans nos quotidiens ? Explication de cette success-story.

 

Une technologie ergonomique accessible à tous

Vous l’utilisez possiblement dans votre quotidien sans vous en rendre compte. Ou peut-être que ce nom vous évoque quelque chose d’encore flou. Alors à quoi cela correspond exactement ? La réalité virtuelle est définie comme une technique simulant un environnement en trois dimensions. Autrement dit, c’est une technologie qui associe des éléments numériques à notre quotidien en temps réel. Pour que ça fonctionne, il vous suffit d’avoir un appareil qui prend en charge cette dernière. Smartphones, ordinateurs, casques VR, tablettes, lunettes intelligentes (et j’en passe !) : ils sont aujourd’hui tous capables de vous projeter dans une pseudo réalité fictive.

La réalité virtuelle est partout :

  • Médecine
  • Tourisme 
  • Education 
  • Loisirs
  • Architecture
  • Marketing / Publicité

Chacun de ces secteurs l’utilisent désormais la réalité virtuelle et augmentée au cœur de leurs expériences clients. La raison principale ? C’est une technologie accessible à tous et qui est un véritable vecteur d’engagement pour ses utilisateurs. Puisqu’un prospect assimile mieux les informations lorsqu’il prend part à une expérience interactive et ludique qui met en jeu ses émotions. La seule condition est d’avoir au minimum un téléphone portable et une connexion internet. Le reste est la plupart du temps gratuit.

 

Une crise sanitaire, ou l’occasion de se renouveler

Le bilan est clair : depuis presque un an maintenant les français sont plus chez eux que jamais. Entre confinement, couvre-feux et télétravail, les français ont présenté des modes d’interactions complètement différents. C’est dans cette dynamique que des marques comme Apple, ne cessent de souligner l’intérêt de cette technologie.

Ainsi, alors que certaines entreprises connaissent une période difficile, d’autres ont vu une opportunité de se renouveler. C’est avec cet objectif en tête, que de nombreuses marques de plusieurs secteurs ont décidées de s’y intéresser. 

  • La culture : C’est en avril dernier que le groupe Real Estate a proposé une alternative en réalité virtuelle pour contrer l’annulation de leur concert. 
  • Les réseaux sociaux : Instagram, Facebook et Snapchat ont fait des campagnes de sensibilisation pour montrer à un public jeune les dangers liés au Covid-19.
  • Les applications de rencontre : Le PDG d’Happn explique dans une interview que « Dans les années à venir, on pourra se balader avec son ‘date’ de façon virtuelle, grâce à la réalité augmentée, dans le lieu de ses rêves ».

Cette nouveauté est une opportunité pour les marques d’améliorer leur image mais aussi de gagner en trafic et en visibilité. En adoptant cette stratégie, elles peuvent séduire de nouveaux clients et fidéliser les clients actuels.

 

Un avenir prometteur pour la réalité augmentée

Ce marché devrait encore croître au cours des prochaines années. Selon le site Technavio, c’est une augmentation de 76,99 milliards de dollars que l’on attend d’ici 2024. Cette croissance s’expliquerait notamment par l’augmentation parallèle des ventes de lunettes intelligentes et de casques VR. De nouveaux supports sur lesquels l’utilisateur voit s’améliorer son expérience du monde réel. Mais ce n’est qu’une nouvelle technologie parmi tant d’autres qui arrivent. Alors restez connectés, les marques nous préparent de belles surprises.

Mallaury MARTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *