Quand le stand Up s’installe sur Instagram

Les salles de spectacles, les théâtres, les cinémas fermés depuis le mois de mars, nos artistes choisissent une solution de repli pour continuer leur travail et offrir un peu de réconfort aux confinés. Les réseaux sociaux numériques, et notamment Instagram, se mettent alors au service de l’humour.

Comme un coup de massue, l’annonce du confinement a fait l’effet d’une bombe dans le monde du spectacle. N’ayant plus accès à la scène, les humoristes ont dû trouver un nouveau moyen de communiquer et de faire rire les français dans cette situation inédite.

smartphone affichant la page de connexion instagram

 

Instagram, la nouvelle scène des humoristes

Instagram, déjà très installé dans le quotidien de la jeune génération est devenu la scène de nos comiques préférés. En utilisant les réseaux sociaux, les humoristes étaient sûrs de pouvoir toucher un public très large, leurs habitués mais aussi une audience nouvelle en quête de divertissement. Camille Lellouche, Florence Foresti, Urbain, Artus, Tom Villa, Marty … Ils sont plusieurs à avoir troqué les planches du théâtre pour celle du numérique depuis quelques mois.

Les vidéos se sont multipliées au même rythme que les spectacles étaient reculés. Sur les fils d’actualités du rire était offert aux millions d’internautes qui se sont connectés chaque jour sur les plateformes. C’est ce que Urbain (@urbain____ sur instagram) a choisi de faire lorsque le confinement s’est installé en France le 17 mars 2020. Son idée ? Proposer un journal de bord du confinement (le JDBC ndlr) pour partager son quotidien avec ses abonnés sur Instagram et pouvoir échanger avec eux. Toujours dans l’attente de retrouver les planches des salles de spectacles Urbain a accepté de se confier à nous :

Pourquoi avoir choisi de faire des vidéos sur Instagram pendant le confinement ?

C’est la plateforme la plus sympa pour s’exprimer de manière spontanée. Avec Topito je fais des vidéos très écrites, très montées, là j’avais envie de faire quelque chose de plus perso, plus rapide je trouve ça plus sympa et surtout je suis nul en montage donc niveau temps ça m’arrangeait bien parce que entre Topito et le podcast (Plutôt Caustique ndlr) je n’avais pas tant de temps que ça. Mais je pense que ceux qui ont vraiment taffé pour faire des sketchs très carrés ont su profiter du confinement pour augmenter leur notoriété, je pense à Franjo, à Tom Villa et aussi à Topito.

Est-ce que tu sais si tu as gagné des abonnés avec cette période de confinement (le premier) ?

Oui, à mon échelle beaucoup. Mais plus qu’avoir gagné des nouveaux, je pense que j’ai fidélisé une base qui me connaît mieux désormais.

Est-ce que tu as vu une différence entre tes posts avant le premier confinement et pendant ?

Oui la régularité. Je m’étais mis comme règle de faire une vidéo par jour, ce que j’ai regretté assez vite mais j’ai pu voir même si mon audience sur ma page perso n’est pas énorme et que cette régularité accompagne beaucoup les gens. J’ai reçu beaucoup de messages de soutien.

Comment t’es-tu adapté à la situation avec ton statut d’humoriste ?

J’ai la chance d’être en cdi chez Topito donc de ne pas dépendre de la scène pour manger, ce qui m’arrange puisque je mange beaucoup.

Est-ce que tu as hâte de retourner sur scène ?

Bien sûr, même si ça dépend des conditions, un spectateur sur deux masqué c’était sympa la première fois. Là ça va commencer à être très lourd. Mais oui là ça urge. J’ai peur de ne plus savoir faire, mais je me dis que c’est tout le monde pareil.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Urbain (@urbain____)

Le numérique, sauveur de notre confinement

Les réseaux sociaux nous ont permis de nous rapprocher les uns des autres. Et que ce soit à l’échelle familiale, amicale ou non, nous avons tous eu besoin de ce contact pendant le confinement. Bien que nous ayons l’habitude de les suivre sur les réseaux sociaux depuis quelques temps, nous pouvons aujourd’hui profiter de sketch inédits grâce à la situation actuelle.

Avec Instagram, le stand-up est sur le devant de la scène, nous avons découvert le quotidien de nos artistes préférés tout en restant à la maison. Bien assis sur le canapé ou le matin au réveil, au lieu de regarder les informations qui de toute façon ne donnaient pas de bonnes nouvelles, il fallait mieux commencer la journée du bon pied. Ce réseau social a permis de toucher une large audience tant chez les jeunes que chez les actifs.

Et parce que oui, rire est essentiel pour faire naître le sourire sur nos visages, nous espérons les revoir très rapidement sur les planches pour qu’ils puissent voir nos rires et nos larmes de joie. En attendant, ils vous attendent sur les réseaux sociaux pour vous faire rire et oublier les tracas du quotidien.

Lucie COURTY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *