La place des réseaux sociaux dans notre vie

Aujourd’hui tout le monde est sur les réseaux sociaux. Peut-être pas sur tous, mais on a tous dans notre téléphone une application qui nous permet de nous retrouver avec des amis ou alors pour partager des photos de vacances, notre repas du soir ou encore une danse qui va faire fureur. Le plus connu et celui qui a le monopole dans le secteur, c’est Facebook, je ne vous apprends rien. Mais il y en a d’autres qui nous ont permis de tenir lors du confinement mais qui servent également à nous informer sur le monde qui nous entoure. 

Un smartphone et un pc portable
Omniprésence des réseaux sociaux dans notre quotidien

Les réseaux sociaux pour partager

Les réseaux sociaux, par définition, sont des plateformes qui permettent à des internautes de se créer des pages personnelles pour y partager des informations avec une communauté composée d’amis plus ou moins proche. Ils sont rentrés dans notre vie au début des années 2000 et depuis tout le monde est présent sur au moins une des plateformes de média social tel que Facebook, Instagram, Twitter ou encore Snapchat pour ne citer qu’eux.

Ces réseaux sociaux nous permettent de nous rapprocher, de garder contact avec des proches qui ne sont pas présents à nos côtés tous les jours. Avec une simple photo, il est possible de partager avec sa communauté d’amis un voyage ou une bonne nouvelle. Plus besoin de message personnalisé pour annoncer quelque chose, un post sur les réseaux permettra de tenir au courant des anciens copains de fac ou de la famille de l’autre côté du globe.

Aujourd’hui les réseaux sociaux nous ont permis de nous rapprocher, si à une époque cela pouvait sembler futile à certains cela nous a bien sauvé cette année, avec le confinement. Garder le contact quoi qu’il en coûte, c’est le pari des réseaux sociaux depuis des années. Dans le contexte actuel, ils n’ont jamais été autant nécessaires pour pouvoir sauver un peu notre vie sociale.

Pendant la période de confinement c’est près de 61% de connexions en plus sur les réseaux sociaux qui ont été comptabilisées. En effet, depuis le mois de mars, il a fallu trouver des solutions pour continuer à communiquer avec ses proches mais aussi pour travailler (lien avec l’article de Louis ? – visioconférence) ou étudier. Ainsi les outils de confinement ont trouvé une place importante dans notre quotidien et ne nous quittent plus depuis. Une seule attente maintenant, passer d’un apéro visio à un bar pour fêter dignement nos retrouvailles.

Mais les réseaux sociaux ne sont seulement utiles qu’aux relations familiales ou amicales. Ils nous offrent une multitude de possibilités, et parmi elles, la possibilité de s’informer sur le monde.

 

Les réseaux sociaux pour s’informer

Aujourd’hui nous aurions du mal à nous en passer. Une simple journée passée loin de notre téléphone peut nous faire du bien pour nous déconnecter. Mais aujourd’hui, les réseaux sociaux sont greffés à notre main : matin, midi et soir. Ils sont les premiers que l’on regarde en se levant, et ils sont les derniers à nous voir lorsque nous tombons dans les bras de Morphée.

Des personnes consultent leurs smartphones
Possibilité de regarder l’information rapidement dans les transports grâce aux réseaux sociaux

Quel que soit le moment de la journée, il nous faut toujours jeter un œil sur notre fil d’actualité pour être sûr de ne rien rater. Et au-delà de la nouvelle tendance Tik Tok ou du repas de notre ancien correspondant du collège, ce qui nous intéresse c’est aussi ce qui se passe dans le monde. L’outil est facile d’utilisation et nous permet de l’emmener partout, plus d’excuses pour ne pas être au courant de l’actualité.

Les grands titres de presse l’ont compris et maintiennent leur présence sur les réseaux sociaux pour partager leurs articles. Ainsi ils espèrent attirer un lectorat sur leur site internet. Mais il existe également des bloggeurs d’actualités qui se sont installés sur les plateformes de réseaux sociaux numériques et qui n’hésitent pas à s’imposer comme référence dans le monde de l’information. On pense ici à HugoDecrypte qui crée un nouveau média. Conscient que la jeune génération passe près de 2 heures par jour sur les réseaux sociaux, informer directement sur ces plateformes permet de leur faire découvrir le monde dans lequel ils vivent.

Les réseaux sociaux font partie intégrante de nos vies, aujourd’hui il est presque impossible de ne pas avoir de présence sur l’une de ces plateformes. Facile d’utilisation, ils permettent de renouer avec d’anciennes amitiés mais aussi de conserver celles d’aujourd’hui quand la distance ne permet pas de garder le contact physiquement. Pratique aussi, ils sont là pour nous informer partout et en tout temps.

Lucie Courty

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *