7 astuces pour mieux s’organiser à l’Université

Rédigé par Mathilde Fontaine

Salut à toi, jeune entrepreneur ! Ras-le-bol de se sentir désorganisé·e et démotivé·e ? Impression de devoir faire face à une montagne de choses à faire, qui ne fait qu’augmenter ? La question est vite répondue. Les élèves du Master GECI vous livrent leurs secrets dans cet article pour reprendre le pouvoir sur votre scolarité (et pouvoir sortir au bar sans culpabiliser).

1. Faire des to-do lists

Pour commencer, listez toutes les tâches que vous avez à réaliser dans le cadre de chaque cours que vous suivez. Si vous avez l’impression que nous mettons un coup d’épée dans l’eau, vous auriez raison. Mais attention : beaucoup tombent encore dans le piège de la liste trop simple, qui ne fait que répertorier les travaux à faire. Une liste à rallonge peut faire peur, mais chaque petite tâche cochée apportera satisfaction et motivation pour réaliser la suivante ! Par exemple, au lieu d’écrire “Faire l’exercice de stratégie de communication”, écrivez plutôt “Construire le plan > Rédiger la première sous-partie > Rédiger la deuxième sous-partie” etc. Commencez toujours vos tâches par un verbe, car cela vous permettra de savoir exactement le genre et la durée de l’effort que vous avez à fournir, ainsi que les ressources dont vous avez besoin. Enfin, fixez une date pour la réalisation de chaque tâche : cela vous motivera à vous mettre au travail à un moment précis (eh oui, il faut bien s’y mettre à un moment donné…).

Vous pouvez créer des to-do lists à partir d’un simple document texte. Toutefois, pour celles et ceux qui souhaitent utiliser un logiciel qui possède un peu plus de fonctionnalités, nous vous recommandons Todoist, Google Tasks, ou encore Any.do.  

2. Optimiser sa barre de favoris

Marre de taper l’adresse de votre ENT (Environnement numérique de travail) ? Ou vous ne voulez pas perdre le lien de la bibliothèque d’images que nous vous avons recommandée ? Pour gagner du temps, mettez ces sites en marque-page, puis intégrez-les dans votre barre de favoris (une barre de raccourcis vers vos sites préférés qui s’affiche en dessous de votre barre de recherche dans votre navigateur web).On vous recommande de vous saisir de cet outil, mais de manière organisée et optimisée (pas comme un fourre tout, comme le font vos parents…). Firefox, Safari et Google Chrome, les trois navigateurs les plus utilisés par les internautes, offrent cette fonctionnalité. Si nous vous recommandons de mettre dans cette barre des outils universitaires, vous pouvez également y ajouter Netflix, votre banque, ou encore votre site d’astrologie préféré (Evozen est très complet).

3. Centraliser ses comptes de messagerie

Adresse mail perso, adresse Gmail, adresse mail de l’université… Il est très facile de se perdre dans les innombrables canaux d’informations. Pour plus de clarté, nous vous conseillons de centraliser chacun de vos comptes mail au même endroit. Cela vous permettra de consulter et trier vos mails depuis une seule application. Avec cette astuce, vous ne manquerez plus aucune information importante (comme ce prof qui prévient qu’il sera absent à 8h alors que le cours a lieu à 9h…). N’oubliez pas que dans le domaine de l’information-communication, la réactivité est de mise, alors ne négligez pas cette astuce !

4. Importer son emploi du temps 

Pour les mêmes raisons que l’astuce 3, nous vous recommandons d’importer votre emploi du temps universitaire dans votre application de calendrier personnel, de sorte à ce que chaque modification de salle ou d’horaire soit visible immédiatement. Cela vous évitera de vous rendre compte, le jour d’un partiel, que vous n’êtes pas au bon endroit et que vous devez traverser tout le campus pour rejoindre la bonne salle… Rendez-vous sur votre calendrier universitaire, et cherchez son url. Copiez-collez-la dans votre application de calendrier personnel, et assurez-vous de paramétrer l’importation de votre emploi du temps de façon à ce qu’il s’actualise au moins une fois par jour automatiquement (pour éviter les mauvaises surprises).

5. Ranger son bureau et ses téléchargements

Cela vous paraîtra probablement évident, mais mettez un point d’honneur à ranger et organiser votre bureau d’ordinateur et votre dossier de téléchargements, notamment lorsque vous faîtes des exercices qui nécessitent de télécharger une tonne d’images (c’est le cas dans les productions de webdesign que vous aurez à réaliser, bon courage). Cela vous permettra de ne pas perdre de temps à trouver les ressources dont vous avez besoin (déjà que vous manquez de temps, ne vous rajoutez pas d’autre contrainte). 

Notre astuce en plus : enregistrez vos projets en cours sur un espace de stockage en ligne. De cette façon, vous pourrez travailler sur vos documents depuis les ordinateurs de l’Université, depuis chez vous, et même sur l’ordinateur de vos amis (si vous avez le temps de les voir). Si Google Drive est le plus connu, nous vous conseillons aussi une alternative open source qui ne joue pas avec vos données.

6. Avoir un calendrier du mois à venir 

Pour rester organisé·e, nous vous conseillons de garder une vue d’ensemble de votre fameuse montagne de choses à faire. Que ce soit en format papier ou numérique, pensez à avoir sous la main votre calendrier, avec votre emploi du temps, la date de tous vos rendus, de vos réunions de groupe et de vos partiels, ainsi que les temps que vous réservez pour travailler chez vous (eh oui, on n’a pas non plus de solution miracle, désolée). N’oubliez pas de le mettre à jour le plus régulièrement possible, pour rester souple et pouvoir vous adapter en cas d’imprévus (que ce soit un cours reporté ou un·e ami·e qui se fait larguer). Pour ajouter un peu de fun dans tout ça, vous pouvez mettre différentes couleurs en fonction de vos cours par exemple.

7. Aller à la BU

Vos professeur·es vous ont certainement déjà bassiné avec les bibliothèques universitaires, et on va en remettre une couche. La BU, c’est un endroit ✨ magique ✨! Vous n’arrivez pas à travailler chez vous car vous êtes distrait·e trop facilement ? Vous voulez profiter d’une ambiance silencieuse et où tout le monde semble extrêmement concentré ? Vous avez besoin de références bibliographiques pour votre mémoire ? La bibliothèque universitaire est LA réponse à toutes ces questions. En plus d’être entouré·e de livres et de personnes qui sont (ou pas) en train de travailler, c’est un endroit qui favorise la concentration et la productivité car vous savez que vous êtes là pour travailler. Impossible d’être distrait par la télé ou l’appel d’un·e ami·e donc (en théorie). Si vous avez du mal à vous motiver pour y aller, proposez à vos ami·es de vous accompagner.

Pour savoir quelle est la BU la plus proche de vous, vous pouvez télécharger Affluences. Cette application aux nombreuses fonctionnalités vous permet de réserver une place ou une salle dans n’importe quelle bibliothèque universitaire. Elle permet également de savoir quel est le taux d’affluence (lol le nom est bien trouvé) des BU en pourcentage, idéal pour ceux qui préfèrent travailler lorsqu’il y a moins de monde.

Et voilà ! Vous êtes prêt·es à conquérir le monde cruel de l’Université et à réussir votre année ! (On ne vous garantit rien… mais un·e étudiant·e averti·e en vaut deux !)